En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies  pour réaliser des statistiques de visites.

Préserver son Patrimoine Numérique

patrimoine numeriqueLe patrimoine numérique désigne toute image, tout document, toute peinture ou contribution artistique, architecturale ou de manière générale tout objet pouvant être numérisé.

Le patrimoine numérique désigne désormais un domaine plus large et concerne de plus en plus le secteur public à travers les personnes morales ainsi que les personnes physiques.

Des services sur internet vous proposent de sauvegarder via des coffres fort et des Clouds :

Exemples :
Coffre fort de la PosteCoffre fort numerique :
https://digiposteplus.fr/

hubic OVHCloud :
https://hubic.com/fr/

  • Astuce ;) :
    - Nous connaissons tous la difficulté de gérer les (trop) nombreux mots-de-passe pour accéder à nos services préférés en ligne.
    Pour faciliter la mémorisation de vos mots passe, une solution simple est de créer un document contenant l’ensemble de vos identifiants et mots de passe des différents comptes, verrouillés par un mot de passe.
    - Effectuez également des sauvegardes de vos données numérique provenant de votre ordinateur sur un disque dur externe : https://www.lesnumeriques.com

Vies numériques : Cyber-testament

Des œuvres artistiques sur Youtube, Daylimotion… ou des articles publiés sur un blog par exemple, peuvent avoir une valeur et être considérés comme des données patrimoniales. L’œuvre est matérielle, tandis que son support de diffusion est immatériel. Nous sommes encore trop peu nombreux à anticiper l’accès à nos données pour nos proches en cas de décès.

Anticiper

testament numériqueMails, messageries instantanées, réseaux sociaux ou blogs, plateformes vidéo… nos vies numériques sont stockées sur des serveurs informatiques auxquels nous accédons en nous identifiant. 

A l’instar des directives anticipées , il est possible de faciliter la gestion de nos vies numériques pour nos proches en cas de décès :

Quelle procédure de signalement de décès d’un proche utiliser ?
A l’exception des personnes de confiance à qui vos proches ont pu transmettre leurs accès, les données des comptes en ligne tels que Facebook, Twitter ou Google sont considérées comme strictement personnelles et ne peuvent être rendues accessibles à un tiers après un décès, et ce dans la majorité des cas.

En cas de décès d'un proche, vous pouvez cependant demander la suppression des comptes en ligne en fournissant les justificatifs nécessaires, différents d'un service à l'autre.

Voici une sélection des principaux liens utiles pour vous guider dans vos démarches :

Logos

Google

Yahoo

Outlook

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Pinterest


Plus d’infos :

http://www.les-infostrateges.com/La mort numérique dans la loi du 7 octobre 2016

https://www.cnil.fr/que deviennent vos données après la mort ?

https://www.cnil.fr/peut-on demander l’effacement des informations d’une personne décédée ?

https://www.eyrolles.com/livre : Préserver son patrimoine numérique

Infos memorial numériqueLe mémorial numérique

Si un géant du web comme Facebook propose depuis plusieurs années de transformer la page d’une personne décédée en compte de commémoration, il n’existe pas de service universel. De nombreux sites internet, gratuits ou payants, se développent pour honorer en ligne la mémoire des défunts. La qualité et l’éthique de ces services méritent toute votre attention pour éviter déception et mauvaises surprises !

Exemples :

https://www.dansnoscoeurs.fr/

https://obseques.ooreka.fr/